Cybercentre de Guérande - Un espace multimédia accessible à tous
Vous êtes ici : Accueil » Fiches ateliers » Internet » Web 2.0 » Le Cloud Computing pour le grand public

Le Cloud Computing pour le grand public

D 9 décembre 2013     H 16:31     A dcorbille     C 0 messages


agrandir

Le cloud computing également appelé informatique dans les nuages ou nuage informatique est un terme de plus en plus utilisé. Mais quels sont les services qui se cachent derrière cette dénomination ?
Définition :C’est la dématérialisation des données et des applications de l’ordinateur, sur Internet. Sans le savoir, vous utilisez déjà ce type de service : l’exemple le plus courant est le webmail. Lorsque vous vous connectez sur votre compte webmail, votre nom d’utilisateur et votre mot de passe vous permettent d’accéder à des services et des données en ligne. Le Cloud Computing ou le nuage informatique n’est qu’un développement massif de ce principe.

Ce phénomène qui a le vent en poupe dans de plus en plus d’entreprises, se répand également auprès du grand public et ceci pour plusieurs raisons :

L’internet d’aujourd’hui n’est plus celui d’hier, les différents usages du web, les fonctionnalités et l’interfaces des nouveaux sites disponibles permettent une interactivité et un partage plus grand. Du Web 1 d’hier qui correspondait plus à un moyen supplémentaire de diffusions de l’information, le Web 3 de demain permettra un échange en temps réel de vos données. D’une part l’infrastructure du réseau Internet et les vitesses de connexions proposées permettent un accès rapide aux différents ordinateurs et services associés (serveurs). D’autre part, un grand nombre de nouveaux appareils mobiles ont pour vocation d’être uniquement une interface avec le net (téléphones, tablettes) et ne disposent pas d’une importante capacité de stockage.

Aggrandir cette image dans une nouvelle fenêtre

Vous pouvez regarder cette petite vidéo qui vous résume à quoi peut servir « le cloud computing » pour un particulier.


A) Comprendre ce qu’est le « Cloud »

En tant qu’internautes, vous utilisez déjà le cloud Computing sans le savoir.

22 % des consommateurs aux États-Unis ne connaissent pas l’expression « Cloud Computing », mais 76 % d’entre eux utilisent des services en ligne. En France il en est certainement de même.

Sont considérés comme faisant partie du nuage informatique, tous les services disponibles via Internet. Il peut s’agir d’applications en ligne, du stockage de tout contenu sur le Web , par opposition à votre ordinateur personnel. (album photos en ligne, de services de partage de vidéos...)


Aggrandir cette image dans une nouvelle fenêtre

Ainsi une personne qui dispose uniquement d’un ordinateur et d’une connexion Internet peut faire de la retouche photo sans avoir un logiciel d’installer physiquement sur sa machine. De même, un internaute peut sauvegarder ses données, ses fichiers s’enregistrent non plus sur le disque dur de son ordinateur mais directement sur un serveur de stockage en ligne.

Physiquement, tous les services considérés comme du Cloud Computing sont hébergés sur des serveurs connectés en permanence à internet. Ceux-ci contiennent des programmes spécifiques destinés à fournir des services à distance ainsi que les bases de données des utilisateurs.


Vous pouvez regarder cette petite vidéo du data center ou centre d’hébergement de serveurs de la société OVH


B) Exemples d’utilisations pour des particuliers

1) Les services de stockages en ligne
Lorsque vous désirez enregistrer des documents, vous les enregistrez le plus souvent sur
le disque dur de votre machine. Parfois, il peut vous arrivez de les enregistrer sur des supports de stockage amovible comme une clé USB ou un disque dur. Le problème, c’est que vous ne transporter pas toujours ces supports avec vous et que vous pouvez même les perdre ou qu’ils soient endommagés
L’avantage principal du stockage dans le nuage informatique (ou stockage en ligne) c’est
de pouvoir disposer de ses documents à partir de n’importe qu’elle appareil connecté à Internet.
Les services de ce type fleurissent actuellement sur la toile. Le principe reste toujours le même. Pour pouvoir en profiter vous devez au préalable vous inscrire.
Sur les formulaires d’inscriptions , vous aurez à rentrer une adresse e-mail, un mot de passe et souvent un nom d’utilisateur. Bien souvent on vous demandera également d’installer un petit logiciel sur votre ordinateur avec un nouveau raccourci qui sera présent sur le bureau (c’est le cas par exemple pour les services dropbox et Hubic).
Ce type de site Internet propose un service de stockage de base gratuit et des services avec un espace plus conséquent payants.

Quelques services de stockage en cloud

Nom Lien Caractéristiques de l’offre gratuite
Dropbox http://www.dropbox.com/|2 go + synchronisation
Possibilité de partage
HubiC https://www.ovh.fr/hubiC/

25 go |
|Icloud|http://www.apple.com/fr/icloud/what-is.html

5 go obligation d’avoir un iphone ou un ipad avec IOS5
Skydrive http://explore.live.com/skydrive

25 go
La taille maximale des fichiers est de 100 Mo.|
|Minus|http://minus.com/|
50 go (cliquer-déposer, pas de synchro mais url perso et possibilité de partager des données)|
|Opendrive|http://www.opendrive.com/?lang=fr|

5 go +synchro (Windows, Apple, Android, Iphone, Ipad)|
|CX|https://www.cx.com|
10 go + synchro ( Windows, Apple, Android, Iphone, Ipad)|

2) Les applications en ligne

De même que le stockage en ligne, le cloud offre la possibilité d’utiliser des programmes
distants directement sur internet via votre navigateur web.
Ainsi par exemple, vous pouvez écrire et mettre en page un texte grâce à un traitement de texte en ligne. En vous rendant, à l’adresse du site de votre traitement de texte en ligne favori, vous pourrez éditer un texte déja existant ou en créer un directement dans votre navigateur internet .

Mais quels sont les avantages des applications en ligne ?
● pas besoin de télécharger ou d’installer ces programmes, vous les utilisez
directement
● ils fonctionnent quelque soit votre système d’exploitation (windows, Mac, Linux,...)
● ces programmes sont accessibles depuis n’importe quel ordinateur connecté à
internet
● vous n’avez pas besoin de mettre à jour ces programmes
● la majorité de ces programmes sont gratuit, nécessitant éventuellement une
inscription

Et les inconvénients ?
● sans connexion internet les programmes en ligne ne sont pas accessibles
● la vitesse de la connexion internet détermine la vitesse d’exécution du programme
● ces programmes sont quelque fois en anglais
● il faut être attentif à la sécurité des données que les programmes peuvent garder

Voici une liste non exhaustive d’applications en ligne :

Suite bureautique (traitement de texte,
tableur, présentations, etc...)

- Google Document ;
http://docs.google.com
- gOFFICE ; http://goffice.com
- Zoho ; http://zoho.com
- iNetWorld ; http://www.inetword.com


Création de PDF :

- PDF Online ; http://www.pdfonline.com



Retouche d’images :

- Picnik ; http://www.picnik.com

- Pixlr ; http://pixlr.com

- Pixenate ; http://pixenate.com

- Pixer ; http://www.pixer.us

- Onlinephototool ;
http://www.onlinephototool.com

- Photoshop en ligne ;
http://www.photoshop.com/tools/expres
seditor ?wf=editor



Mixage vidéo :

- Eyespot ; http://www.eyespot.com

- Cuts ; http://www.cuts.com

- You tube editor ;
http://www.youtube.com/editor#

- Flixtime ; http://flixtime.com/
Mixage Audio :

- Audiotoo l ; http://www.audiotool.com/

- Myna ;
http://www.aviary.com/tools/myna


Convertisseurs :
- Zamzar ; http://www.zamzar.com
- MediaConverter ;
http://www.mediaconverter.org
Bureaux virtuels :
- Jolicloud ; http://www.jolicloud.com/
- eyeOS ; http://www.eyeos.org


Calendriers :
- Kiko ; http://www.kiko.com
- Google Agenda ; http://www.google.com
- 30 Boxes ; http://www.30boxes.com
- Remenber the milk ;
http://www.rememberthemilk.com


Messagerie instantanée :
- Meebo ; http://www.meebo.com
- Koolim ; http://www.koolim.com


Divers :
- Geni ; http://www.geni.com (généalogie)
- Calcoolate ; http://www.calcoolate.com
(calculatrice)
- e-ROL ; http://www.e-rol.com
(récupération de données)
- Gliffy ; http://www.gliffy.com (création de
diagrames)
- Animoto ; http://animoto.com (création
de diaporama)
- Moneytrackin ;
http://www.moneytrackin.com
(comptabilité personnel)|

Pour allez plus loin dans la découverte du Cloud, vous pouvez télécharger le document de fin d’atelier

PDF - 953.8 ko
Doc fin sur le cloud computing

Vous pouvez également visiter les liens suivants pour en savoir +

http://blog.on-x.com/2011/01/le-cloud-computing-pour-les-nuls/

http://lexpansion.lexpress.fr/high-tech/le-cloud-computing-explique-aux-nuls_248693.html

http://geekdefrance.fr/2010/11/29/faut-il-avoir-peur-du-cloud-computing/

http://cloud-computing-france.com/article/le-cloud-computing-une-realite-pas-du-tout-virtuelle/

http://www.blogdumoderateur.com/index.php/post/L-%C3%A9tat-du-cloud-computing-en-vid%C3%A9o

http://www.islean-consulting.fr/le-blog/1/2012-devrait-etre-lannee-de-la-consecration-pour-le-cloud-computing/

Dans la même rubrique

9 février 2015 – Boîte à Outils du Web

19 avril 2014 – Découverte de Google+

10 décembre 2013 – Google Drive

10 décembre 2013 – Google Agenda

10 décembre 2013 – Facebook : Créer votre compte et paramétrez le